La Boutique de Férol - Chapitre I ( sujet totalement libre ! VENEZ ! )

    Partagez
    avatar
    Messages : 11
    Date d'inscription : 07/09/2014

    Caractéristiques
    Mana:
    25/500  (25/500)
    Métier: Illusioniste/Grand Maître
    Niveau:
    5/100  (5/100)
    Férol venait de débarquer dans un village visiblement nommé Asga , tout droit sorti du portail .
    Il lui fallait une situation , un métier .
    Bien qu'il aurait pu rejouer les saltimbanques , il s'était dit qu'il était préférable ( et plus rentable ) d'utiliser ses dons et compétences afin de vendre divers produits .
    Il fallait donc changer de lieu , parce qu'un village , c'est beaucoup moins fréquenté .
    Se renseignant sur la grande ville la plus proche , il eut la chance d'apprendre que la Cité de Park possédait la plus grande place du marché de l'Ouest d'Heiwa et qui plus est , à seulement une demi heure du village ( à vol de fée ... ) .
    Il pourrait par exemple faire Herboriste , il en avait largement les moyens .
    Ce qui l’intéressait le plus c'était sa clientèle .
    Vendre des produits , c'est bien , vendre des produits interdits , c'est mieux .
    Il lui fallait donc une couverture appropriée .
    Sa boutique serait donc principalement une Herboristerie avec quelques bibelots supplémentaires tels que des pierres de coraux ou de simples fleurs .
    Avec une clientèle majoritairement composée de mages ou de guérisseurs , il devra donc tenir un registre très précis des recettes et ingrédients pour être sûr de s'y retrouver , ainsi qu'un registre de ses clients pour savoir à qui il a à faire .
    Des produits bien plus exotiques que des coquelicots tel que la peu répandue baie du Taxus Baccata capable de tuer de quelques minutes à 48 heures maximum et sans aucun traitement connu .
    baie du Taxus Baccata:
    Les symptômes suivants apparaissent une à deux heures après ingestion d’aiguilles ou de graines: vomissements, diarrhée, crampes abdominales, vertiges, hallucinations, dilatation des pupilles. En cas d’intoxication grave, on observe ensuite des convulsions, un pouls irrégulier (d’abord rapide, ensuite lent), des troubles du rythme cardiaque, une forte chute de tension et une mort subite par arrêt cardio-respiratoire.
    Quoi qu'il en soit , il lui fallait probablement une autorisation pour ouvrir une boutique et c'est la raison pour laquelle il se rendait au Bureau du Commerce .
    Après de brèves explications et après avoir apporté les preuves de ses compétences en matière de plantes et s'être acquitté de la somme nécessaire pour les " frais de dossier " ( à savoir cinq pièces d'or sonnantes et clinquantes ) Férol , document en main n'avait plus qu'à se rendre à son emplacement soigneusement désigné par l'administration locale .
    Il s'assit en plein milieu de son emplacement et commença à méditer pour rentrer en harmonie avec l'environnement .
    Sentant les bourgeons , les animaux rampants , les vers de terre remuer le sol , il puisa dans son énergie pour faire pousser trois énormes champignons creux dans lesquelles il découpa ensuite une porte , puis des fenêtres .
    Certes , c'était primitif , bien loin du confort auquel il avait été habitué , mais c'était un début .
    Il n'aurait qu'à se faire pousser un hamac en lianes ou un lit de mousse une fois son énergie récupérée .
    C'était une grosse journée ou plus exactement une grosse soirée , car Férol était encore calé sur le cycle solaire de Lens .
    Spoiler:
    Il planta devant sa maison la pancarte indiquant l'ouverture prochaine de son Herboristerie ( que lui avait gentiment loué l'employé du Bureau du Commerce ) puis décida de faire une bonne grosse sieste adossé au mur interne de sa maison .
    Après ce repos bien mérité , Férol s'occupa de son mobilier .
    Il fit pousser des étagères , un bureau , des chaises ... tout le mobilier était en plantes .
    La salle principale de sa boutique étant finie , il s'occupa de l'arrière-boutique ( ses appartements , la remise de stockage , etc )
    Il était tard maintenant , mais au moins Férol avait rattrapé le cycle solaire de Heiwa .
    À moins d'une visite impromptue et totalement improbable , il pouvait se reposer et passer une excellente nuit dans son magnifique et confortable lit de mousse .
    Neutre
    avatar
    Messages : 351
    Date d'inscription : 07/09/2014
    Age : 25
    Localisation : Derrière toi

    Caractéristiques
    Mana:
    196/500  (196/500)
    Métier: Grand Maître Assassin
    Niveau:
    9/720  (9/720)
    Une simple identification. [Rp préparation d’une mission guilde]

    Après quelques relecture et les vérifications nécessaire, Xerces Orphéus approuva le contrat, dépêcha un courrier parmi ses novices pour signifier son accord au commanditaire avant de prendre une  feuille et de griffonner quelques mots à l'attention de son bras droit. C'était un client régulier et il fallait que le contrat soit mené à son terme. Faire vivre cette guilde restait un commerce après tout.

    A la lecture des notes de son chef, Calypso comprit immédiatement ce qu’elle devait faire.  La jeune femme quitta le bureau et se rendit aussi tôt à l’armurerie.

    Des éclaireurs l’avaient prévenue de l’ouverture d’un drôle de commerce en centre-ville. Ce pourquoi, la jeune femme chamboula tout son emploi du temps pour se déplacer en personne. Cela dans le bien de la mission certes, mais aussi par curiosité :

    Il paraîtrait que le vendeur est une créature unique en son genre, encore inaperçu en ville. Si un jour, Calypso se devait de la combattre, la jeune femme se devait de se préparer à toutes les éventualités et d’avoir un coup d’avance sur ses potentielles adversaires.

    Pour le moment, celle-ci espérait avant toute chose établir un partenariat, mais comment connaitre la véritable intention de ce genre de personnes ?

    Muni d’une grande cape commune pour ne pas se faire repérer, Calypso s’empara de ses armes habituelles et de l’échantillon de poison que lui avait fourni son chef. La jeune femme avait l’habitude de voyager léger, c’était un avantage pour assurer la discrétion de l’emplacement de sa guilde.

    Calypso se dirigea maintenant vers l’écurie, ou des membres de sa guilde affiliée à cette branche lui avaient préparé son cheval. La jeune femme se mit à chevauché jusqu’en ville où elle attacha son cheval à un emplacement commun. Décidant maintenant de se déplacer à pied pour ne pas se faire repérer, se mêlant ainsi à l’innombrable foule.

    Au bout de quelques minutes, Calypso arriva devant le commerce qu’elle convoitait : drôle de maison champignon au mieux d’une ville fortifié. « Voilà quelque chose qui n’est pas commun » pensa-t-elle.

    Le vendeur lui aussi était atypique ; On aurait dit un somptueux gobelin ailé : pas forcement désagréable à regarder, mais vraiment surprenant comme concept. Sans se démonter et dans le but d’accomplir la raison de sa venue, Calypso prononça :

    - Bien le bonjour illustre commerçant, j’aurais un service à vous soumettre.

    La jeune femme fit une courte pause pour reprendre sa respiration puis reprit la parole :

    - Etes-vous en mesures d’identifier cette poudre ?

    Calypso lui tendit l’échantillon.

    - Si tel n’est pas le cas,  serait-il possible que vous m’en fassiez une reproduction identique ?

    La jeune femme avait fait exprès de ne pas mentionner l’utilisation de la poudre, ceci dans un souci de discrétion…
    avatar
    Messages : 11
    Date d'inscription : 07/09/2014

    Caractéristiques
    Mana:
    25/500  (25/500)
    Métier: Illusioniste/Grand Maître
    Niveau:
    5/100  (5/100)
    Évidemment , c'est quand on a le moins besoin d'un client qu'on en reçoit un .
    Sauf que Férol avait grandement besoin de client , il fallait donc faire bonne impression avec celui ci .
    C'était une jeune femme désireuse de faire analyser une mystérieuse poudre , ou , dans le cas où cette identification eu été impossible , de la reproduire .
    Mais comment voulez vous reproduire à l'identique ( incluant aussi les effets ) quoi que ce soit sans savoir ce que c'est ? La réponse parut évidente pour Férol :

    - C'est impossible .

    En effet , identifier cette poudre lui était totalement impossible , car ce n'était pas du tout son domaine de compétences , et d'autre part , la dupliquer par magie serait peu fiable et supprimerais ou altèrerais drastiquement ses effets . Or , Férol aimait à se laisser croire que seuls les effets intéressaient la jeune femme , le contraire étant plus qu'étrange ...

    - Cependant ... si vous m'autorisez à prélever une petite quantité de cette poudre je pourrais la tester et tenter de reproduire une substance ayant les mêmes effets .
    En revanche , cela peut prendre beaucoup de temps .


    Ce qui était tout à fait vrai puisque Férol expérimentait au hasard la création de différentes plantes .
    Le hasard était pour lui la meilleure solution puisque dans tous les cas , la moindre variation lors de la création de la plante pouvait lui donner un aspect totalement différent ou des effets totalement opposés . Le hasard était donc un bon moyen pour remplir son Herbier sans s’ennuyer .
    Alors statistiquement , cela pouvait prendre plusieurs années avant de trouver la réplique quasi exacte de la poudre de la jeune femme , mais ce qui est bien avec le hasard , c'est que ça pouvait tout autant prendre une semaine . Voila pourquoi , par souci de professionnalisme , Férol laissa sous-entendre que ce projet pouvait durer au moins des mois si ce n'est des années .
    Il attendait à présent la réponse de la jeune femme .
    Neutre
    avatar
    Messages : 351
    Date d'inscription : 07/09/2014
    Age : 25
    Localisation : Derrière toi

    Caractéristiques
    Mana:
    196/500  (196/500)
    Métier: Grand Maître Assassin
    Niveau:
    9/720  (9/720)
    Le marchant tout en examinant l’échantillon répondit :

    - C'est impossible.

    Le marchant effectua une courte pause puis reprit la parole :

    - Cependant ... si vous m'autorisez à prélever une petite quantité de cette poudre je pourrais la tester et tenter de reproduire une substance ayant les mêmes effets. En revanche, cela peut prendre beaucoup de temps.

    Après une seconde de réflexion, Calypso répondit :

    - Qu’il en soit ainsi, si à l’avenir vous arrivez à reproduire cette poudre, nous pourrons faire affaire.
    Après avoir écouté la réponse du marchand, Calypso récupéra le reste de son échantillon, le remercia et se retourna vers ses subordonnées.


    Avant qu’elle n’ait le temps de prononcer quoi que ce soit, un des hommes qui l’accompagnaient, effectua le salut de rigueur puis prit la parole :

    - Il va bientôt être l’heure Madame.

    Sans perdre de temps, la jeune femme répondit :

    - Bien nous partons.

    A vrai dire, Calypso n’avait que peu d’espoir que le marchand soit en mesure de répondre à sa demande d’une manière favorable. Consciente que celui-ci n’était en rien Alchimiste ou Créateur de potion, il ne résidait qu’une petite chance pour que l’homme soit en mesure de respecter la volonté de la jeune femme. Cependant, même s’il n’existait qu’un infirme et petit pourcentage de réussite, l’assassin avait voulu ne laisser place à aucune place au mystère : cherchant avant toute chose à respecter l’ordre de mission, et cela, de manière la plus douce possible.

    « - Comment tu vas faire du coup Caly ?

    - Ne t’inquiète pas Andras, je vais juste prévoir un plan B.

    - Voudrais-tu bien me mettre au courant que je te donne mon avis ?

    - Je n’ai que faire de ton avis, sache simplement, qu’on aura le droit qu’à un essai. Et puis, par mesure de sécurité, on va faire appel à une équipe de nettoyage.

    - Bizarrement, j’aime bien la tournure que prennent les événements. »

    Après tout, Xerces Orphéus avait bien mentionné les différentes options du contrat. Cependant de manière très noble Calypso avait, malgré sa nature choisit la solution la plus discrète. Cependant, faut-il croire que le destin ne lui laissa pas forcément le choix.

    Rejoignant maintenant l’endroit où les montures avaient été attachées, les membres de la communauté chevauchèrent de nouveau jusqu’à leur QG. Une fois arrivé à destination, Calypso ordonna d’attacher les montures à l’écurie, puis se plaça fièrement devant l’entrée du campement : attendant avec impatience l’arrivée des nouvelles recrues...

    (Fin du topic. Suite du RP : Une journée comme les autres PV Hegen)

    Hrp : Bien que je considère que cette réponse clôture le préambule de ma mission, sachez que vous pouvez poster ici à n’importe quel moment. D’ailleurs, n’hésitez pas !
    Contenu sponsorisé

      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct - 4:18