Un temps de repos. | PV. Kizuë.

    Partagez
    avatar
    Messages : 23
    Date d'inscription : 01/03/2015
    Localisation : Cassandre

    Caractéristiques
    Mana:
    90/500  (90/500)
    Métier: Rôdeuse (Apprentie)
    Niveau:
    5/720  (5/720)

    Un temps de repos. | PV. Kizuë.

    Message par Lys Achick le Lun 27 Avr - 1:45

    Le mot d'ordre de ses Maîtres ? "Entraînement". Rien de moins, mais toujours plus.
    Lys prenait l'habitude de ressentir une douleur intense dans des muscles qu'elle découvrait et elle pouvait maintenant avoir mal sans grimacer à chaque mouvements. Même sa démarche, au début boiteuse, était à présent plus équilibrée, quoi que toujours un peu crispée. Seul son visage était un parfait et total traître. Rien ne gommait les cernes sous ses yeux et sa mine arasée.
    La jeune femme venait de passer un mois intense et presque sans repos. Si pendant cette durée, elle n'avait pas vraiment attention à sa fatigue, elle en voyait à présent les marques et en ressentait le poids immense. Mais elle relativisait, assurée de trois jours de repos avant de reprendre... De reprendre quelque chose, mais elle ne savait pas quoi, on ne lui avait rien dit.

    Sa tenue formelle laissée dans un coin de ce qui était chez elle, Lys avait revêtit une tenue toujours masculine, mais plus légère et détendue, son turban écarlate accroché à sa taille. Ses long cheveux bruns retombaient sur ses épaules et elle s'efforçait de tenir un air joyeux et pétillant. Elle pourrait très bien s'en défaire durant sa soirée de détente, mais pour les discussions, un sourire était toujours mieux vu.
    Ainsi, elle erra dans les rues de Cassandre, s'arrêtant un peu partout, cherchant quoi faire et qui voir. Ce n'est qu'au bout d'une heure qu'elle se retrouva face à l'endroit qu'elle espérait pour passer sa première vraie soirée.

    "Taverne la Clé du Cidre", lu t-elle à haute voix.

    Quelques personnes la bousculèrent pour pénétrer l'endroit, mais elle n'y prêta guère attention. Ce fut lorsqu'ils ouvrirent la porte, qu'elle remarqua l'ambiance intérieure de l'endroit. La taverne était bien fréquentée sans être trop surpeuplée. Lys fit cliqueter les pièces dans sa bourse et se décida finalement à pousser elle-même la porte de l'endroit.

    L'odeur d'alcool et la fumée des quelques pipes vinrent lui titiller le nez tandis que le bruit résonna à ses tympans comme la promesse d'une soirée intéressante. Elle fit courir son regard émeraude sur la salle et soutint les quelques yeux plantés sur elle avant de se diriger, le sourire sincère vers le bar. C'est à peu près à cet instant précis qu'elle se demanda si elle était au bon endroit et ce qu'elle devait à présent faire...
    Guardian
    avatar
    Messages : 98
    Date d'inscription : 01/10/2014
    Localisation : Dans un bar, travail

    Caractéristiques
    Mana:
    90/500  (90/500)
    Métier: Serveur/espion
    Niveau:
    5/720  (5/720)
    Qu'avons-nous là ? Un petit démon encore dans son lit alors qu'il est l'heure de se lever. La gérante du personnel débarque dans la chambre à Kizuë, ayant les clés puis lui jette son linge propre sur son ventre. Celui-ci sursaute, il s'assit à grande vitesse pour savoir ce qu'il lui ai tombé dessus. Les cheveux décoiffés, de grandes cernes et des gouttes de sueurs rend à Kizuë un visage paniqué. Le demi-démon s'empresse de se lever et s'excuse auprès de la jeune femme.

    - Encore un cauchemars de ton homme à l’œil de démon ? Dit-elle en soupirant.

    - Oui... Entre autre.

    Il commence machinalement à se préparer, usant de technique pour paraître impeccable et disposé à travailler alors que ses mains sont de plus en plus sensible au touché et ses jambes s'usant de plus en plus eux aussi. Il a l'impression d'avoir couru un marathon durant la nuit et ne sait s'il va tenir aujourd'hui. En fait, il n'a pas le choix ! Malgré les blessures à peine refermé et des bleues encore visible sur son teint blanchâtre, il doit être debout jusqu'à minuit. L'homme range ses tenues de serveurs dans le placard avant de rejoindre la rouquine qui à déjà commencé à préparer la salle pour les clients.

    Il 'y a rien d'intéressant ce matin, juste quelques voyageurs égarés car évidemment, les habitués préfère venir soit le midi pour le plat du jour soit le soir très tard. Le plus souvent c'est vers l'heure de l'apéro, les riches vont dan leur salles réservées en tout intimité et les bons parleurs tout aussi riches mais pas suffisamment pour un endroit clos sont au bar. L'après-midi, les gens s'installent, la clientèle est principalement masculine. Rare sont les fois où il y a des femmes sauf quand il s'agit de fêter quelque chose. Kizuë s'active toujours autant, il est aussi rapide qu'il peut et heureusement pour lui aujourd'hui il n'y a pas trop de clients à gérer. Il y a rarement foule d'ailleurs, le bar n'accepte pas toujours les gens. Quand l'un des surveillant voit une personne pauvre par ses habits et son hygiène, il le flanque dehors.

    Kizuë Voit une jeune femme entrée seule, chose rare surtout le soir, s'asseoir au bar. Comme c'est à lui d'y être il s'approche du comptoir puis prend la place de son collègue parti en trombe dans les cuisines. Il s'approche d'elle, la salue poliment avant de lui demander ce qu'elle souhaite avant de remarquer à son air perdu qu'elle est une nouvelle venue.

    - Tenez mademoiselle, voici la carte. On peut encore vous servir le plat du jour si vous voulez sinon on a toutes sortes de boissons.

    Il lui sort une planche en bois sur lequel y est clouté une feuille avec des noms de boissons avec des précisions sur les ingrédients ainsi que les prix. Il lui sourit tout aussi poliment avant de partir à l'autre bout du comptoir car on l'avait appelé pour un autre verre de bière. Un riche nain qui aimait la bière et qui en fait profiter à un autre. On l'entendit se plaindre des elfes et vouloir qu'il le respecte malgré sa taille. D'ailleurs, il avait appelé Kizuë par "l'elfe" en exhibant fièrement sa chope vide. Au bout d'un moment il revient vers l'inconnue en essuyant un verre.

    - Avez-vous fait votre choix ?
    Guardian
    avatar
    Messages : 23
    Date d'inscription : 01/03/2015
    Localisation : Cassandre

    Caractéristiques
    Mana:
    90/500  (90/500)
    Métier: Rôdeuse (Apprentie)
    Niveau:
    5/720  (5/720)
    Un serveur s'approcha d'elle. Assez vite après son arrivée au bar. La jeune femme s'étonna de ne pas l'avoir remarqué plus tôt entre tous les visages s'affairant dans cet endroit. Il avait un air assez atypique pourtant. Ses cheveux tout à fait blancs et ses yeux gris qui pour elle, lui donnaient un air un peu fantomatique. D'autant plus que le teint de sa peau n'arrangeait rien, pâle comme de la neige. Il était l'extrême opposé de la jeune femme aux cheveux ébènes et peau foncée. La différence lui arrache un sourire amusé.

    - Tenez mademoiselle, voici la carte. On peut encore vous servir le plat du jour si vous voulez sinon on a toutes sortes de boissons.

    Lys ne releva pas l'évidence du fait qu'il s'était parfaitement rendu compte qu'elle était totalement perdue dans cet endroit. Elle ignora d'ailleurs cela avec tant de facilité qu'elle réussit à se convaincre pendant quelques secondes, qu'elle pouvait passer inaperçue. Puis elle se souvint être une femme en tenue d'homme. Peut être devait elle se comporter fièrement comme eux ?
    L'idée lui sembla correcte. Elle fit donc glisser son regard sur les usagers de la salle. Mais aucun ne semblait se comporter... convenablement. Lys prit finalement partie pour être elle-même.

    Accoudée au comptoir du bar, le menton dans la paume d'une main, elle observait les gens en attendant le retour du serveur, les doigts de sa main libre tapotant lentement la carte en bois qu'il lui avait donné un peu plus tôt.

    - Avez-vous fait votre choix ?

    La jeune femme reporta son attention sur le serveur à qui elle offrit un petit sourire poli.

    -Oui. Juste de la bière pour le moment, je ne mange pas ce soir, merci.

    Elle fit glisser la carte vers lui, se demandant ce que pouvait bien être cet homme. Un elfe comme avait dit le nain ? Un hybride peut être, mais de quoi ?
    Guardian
    avatar
    Messages : 98
    Date d'inscription : 01/10/2014
    Localisation : Dans un bar, travail

    Caractéristiques
    Mana:
    90/500  (90/500)
    Métier: Serveur/espion
    Niveau:
    5/720  (5/720)
    -Oui. Juste de la bière pour le moment, je ne mange pas ce soir, merci.

    La jeune femme vêtu en homme est l'exacte opposé de Kizuë. A bien les regarder tous les deux, ils semblent n'avoir aucun point commun. Je me demande si cette inconnue masculine est une gust qui se déguise. En tout cas on l'a laissé passer, c'est qu'à part sa tenue, elle n'a rien de louche. Le demi-démon hoche la tête puis l'a lui prépare immédiatement avant de se préoccuper d'un client demandant le plat du jour. Il lui sert donc sa bière tandis que le client affamé s'installe à côté de la demoiselle. A distance respectif bien sûr mais parmi tous les tabourets il choisit celui qui se trouve le plus près de la jeune femme.

    - J'aimerais, avec le plat du jour bien sûr, un peu de vin rouge de vos meilleurs bouteilles !

    Il regarde "l'albinos" fièrement, la bourgeoisie se lit dans son visage, sa posture et ses vêtements. Kizuë va directement dans les cuisines en hochant la tête et le regard fière de ce riche homme disparaît quand il croise le regard d'un des deux nains. Le nain le défit du regard mais l'affamé ne répond pas et reporte plutôt son regard vers la jeune femme. Il semble l'analyser avec curiosité sans pour autant être hautain. Malgré ses habits masculins, on voyait bien qu'il y a un corps féminin là-dessous.

    Kizuë revient avec le plat, une salade composé avec quelques tartines de pains grillés avec du fromage de chèvre dessus. Il y a aussi quelques morceaux de viande avec dans une petite coupelle de la sauce pour la salade. Il lui apporte avec cela sa coupe de vin de leur cave, il lui présente la bouteille. Un vin de qualité qui est resté sept ans enfermé. Ce n'est pas leurs meilleurs vins mais il était à porté du bourgeois. Kizuë sait bien repérer maintenant les vraies de la "haute", la grande bourgeoisie et la petite bourgeoisie. De ce fait, il sait bien qu'il ne va pas ouvrir une bouteille si elle n'est pas au moyens de son client même si celui-ci lui demande une de " vos meilleurs bouteilles ". Ah force de se faire taper sur les doigts, il sait maintenant comment s'y prendre.

    - Parfait !

    Il commence à manger, les yeux brillants. Lui, il fait partie de la petite bourgeoisie. Premièrement, il n'a pas assez de parure authentiques pour être plus que ça. Deuxièmement, le code vestimentaire n'est pas le même, les habits ici décrive ton identité et il faut bien savoir connaître toutes les subtilités surtout quand tu dois t'adresser à eux. Troisièmement, il mange seul. Cela prouve qu'il n'est pas assez riche pour inviter quelqu'un. Et enfin, il n'a pas l'habitude d'un tel service. La disposition des aliments semble le laisser sans voix. Il s'est même permis de dire une petite fantaisie sur ce ton : "parfait". Un de la "haute" trouverait ce plat banal et n'aurais ressentit aucune émotion à l'arriver de sa nourriture puisqu'il a l'habitude que tous soit "parfait".

    Alors que l'affamé mange à la limite de l'orgasme, que les nains rigolent au bout à s'en décrocher la mâchoire, que Kizuê part en cuisine pour d'autres clients sur une table, trois chevaliers bien connus de la taverne entrent fièrement. Il s'installe au bar tous les trois, l'un à côté du goinfre et les deux autres à côté du premier qui est le leader du petit groupe. Je sens que le demi-humain va encore se faire malmener ce soir. Ils sont en forme en plus les trois emmerdeurs. Quand on dit le mot "guardians" on pense que se sont les "gentils" mais ils ne faut pas se tromper, c'est trois-là sont loin d'être divins.

    - Ne t'en fais pas mon frère, ce crétin pourra faire cette mission. Il a déjà fait bien pire. Dit le chef de la troupe.

    - Certes mais elle est délicate celle-là, je suis bien sûr pour qu'ils fassent nos corvées mais s'il échoue ça va retomber sur nous. Lui répond d'un des deux.

    - Au pire, au vu des nombreux succès que nous avons accomplit, une de râté-

    - Baliverne ! Hausse le chef à son autre coéquipier. Il sait très bien que s'il échoue à une seule de nos mission on l'exécutera comme on aurait dû le faire. Hein l'abruti ?

    Le chevalier se tourne vers Kizuë qui venait tout juste d'arriver.

    - Qu'est-ce que je vous sert messieurs ? Demande calmement celui-ci.

    - Le plat du jour pour nous trois avec de la bière et magne-toi. Lui répond l'emmerdeur de premier.

    - Tout de suite messieurs.

    Il repart en cuisine alors qu'ils en rient, se fichant littéralement de sa tronche. Quel plaie ce demi-démon, pourquoi il ne se débarrasse pas d'eux ? Il en tue un avec une bitch ténébreuse, l'autre avec une assassine et le troisième il le fait accusé d'avoir tué ses compagnons pour l'argent. C'est aussi simple que ça. Mais non, il a bien trop peur. Il revient avec trois plats puis trois bières. Ils mangent sans lui accorder le moindre regard ni le moindre merci.

    Soudain, l'un des deux "frères" du petit chefaillon regarde Kizuë qui nettoie des verres avec un sourire presque démoniaque.

    - On est jamais venu.
    Guardian
    avatar
    Messages : 23
    Date d'inscription : 01/03/2015
    Localisation : Cassandre

    Caractéristiques
    Mana:
    90/500  (90/500)
    Métier: Rôdeuse (Apprentie)
    Niveau:
    5/720  (5/720)
    C'était avec détachement que Lys observait les scènes se déroulant autour d'elle.
    La jeune femme avait remercié chaleureusement son serveur et avait immédiatement baissé le nez dans son verre, l'air de dire "ne me dérangez pas". Pourtant, la curiosité la prenait de temps à autres et elle relevait la tête afin de laisser courir son regard à droite et à gauche.

    Elle s'en voulut d'abord lorsque ses yeux croisèrent ceux de celui qu'elle surnommait intérieurement "le gourmand". Parce que oui, loin d'être gourmet - sinon il se serait trouvé une table dans un restaurant chic et à la mode- il était gourmand et absolument pas séduisant. Ce fut donc lorsqu'elle y prêta attention malgré elle, qu'elle en voulu à sa curiosité et ses coups d’œils répétés qu'elle ne contrôlait guère. Finalement elle finit par commencer sa bière qui traînait là, décidée à ne fixer que le mur en face d'elle ou encore, suivre les mouvements du serveur pâle qui l'intriguait.

    - Ne t'en fais pas mon frère, ce crétin pourra faire cette mission. Il a déjà fait bien pire. Dit le chef de la troupe.

    Lys tiqua légèrement, assez légèrement pour que cela ne se remarque pas. Ceux-là, elle les avait entendus s'asseoir et l'atmosphère qui dégageait du trio lui semblait étrange. En tant que Guardian, elle pouvait à peu près déterminer qui l'était également... Pourtant, bien qu'il lui semblait que ces trois là faisaient partie de ce cercle respecté, Lys se sentait persuadée qu'ils n'étaient pas vraiment respectables... Et cela se confirma à leur façon de parler au serveur, leurs dires -absolument pas discrets- et leur avertissement peu subtil formulé à l'encontre du "Pâle".

    - On est jamais venu.

    Pendant de nombreuses secondes, Lys se mordit la langue. Elle se sentait l'envie de dire une bêtise, une petite série de mots qui lui attirerait des ennuis. Mais elle n'aimait absolument pas la désinvolture et les menaces prononcées, elle n'aimait pas non plus voir des Guardians salir ainsi leur réputation qui devait être irréprochable quelque soit l'Entité servie. Tout cela finit par prendre le dessus et, le nez toujours baissé dans son verre qu'elle vidait par petites gorgées, Lys prononça, de manière audible et distincte, mais sans aucun ton particulier les mots suivants:

    -J'ai envie de dire le contraire...

    À la moitié de la phrase, son esprit avait déjà formulé une trentaine de scénarios possibles et plausibles. Une seule conclusion en ressortie: "et zut".
    Guardian
    avatar
    Messages : 98
    Date d'inscription : 01/10/2014
    Localisation : Dans un bar, travail

    Caractéristiques
    Mana:
    90/500  (90/500)
    Métier: Serveur/espion
    Niveau:
    5/720  (5/720)
    Kizuë leur tourne le dos en soupirant légèrement quant à la menace qui lui est proféré. Il sait d’avance que se sera lui qui payera à la fin. Il prend son mal en patience, remplit le verre de l’homme assis à côté de la jeune humaine. Mais il n’a pas fallu longtemps pour ces Guardians pas vraiment discrets se fassent surprendre par quelqu’un dont ils ne se douteraient pas le moins du monde qu’il s’en mêlerait.

    - J'ai envie de dire le contraire...

    Les trois Guardians se retournent d’un coup vers la personne ayant prononcé ces mots. Ils regardent d’un mauvais œil les deux personnes à côté d’eux. Ils savent que ce n’est pas le son de la voix de Kizuë sinon il allait encore s’en prendre pleins la tête. C’est assurément une voix féminine, la personne qui ose faire affront à ces trois gros lards n’est d’autre que la jeune femme à la peau bronzé. Les trois gaillards fixe alors la jeune femme, ce qui rend mal à l’aise l’homme au milieu.

    - Allons bon, une femme Guardian qui a envie de faire des histoires avec trois solides hommes Guardians comme nous ? Dit l’un des chiens du chef.

    - Mon ami, cette femme doit être une nouvelle recrue ! Elle ne sait dont pas grand-chose de la vie. Répond l’autre chien. Que t’amène-t-il jeune enfant ?

    Ils ne semblent pas la prendre au sérieux, bien heureux pour elle. Sauf peut-être le chef qui attend patiemment que son serveur « favori » lui serve sa nourriture. Il ne l’a regarde plus par rapport aux deux autres intéressés. Il les laisse faire, cette femme n’étant de son goût. L’homme au milieu prend son assiette et va manger un peu plus loin, ayant un mauvais pressentiment.

    << Pourquoi cette femme a dit ça ? Bon sang, ça va encore me retomber dessus à moins que ces deux affamés réussissent leurs tentatives de drague. Ce qui m’étonnerait, à moins qu’elle veuille en tirer quelque chose en couchant avec eux. En fait, pour que je n’aie rien, il faudrait qu’elle couche avec les deux en même temps et qu’elle amène une copine elfe pour le chef. Ce qui est impossible. Je vais déguster…>>

    Kizuë apporte les plats des messieurs pour qu’ils soient concentrés à autre chose qu’elle. J’imagine qu’il va essayer de détourner le regard pour qu’elle puisse sortir discrètement sans que les deux affreux ne remarquent la feinte. Comme il a l’habitude d’être persécuter pensant au moins à sauver ceux qui essaient de le sauver ou du moins le défendre. Kizuë n’est pas prêt à sortir de sa misère, il lui faut un déclencheur. Le déclencheur du pourquoi ce crétin est encore en vie. En espérant que ce crétin réussit au moins à le faire. Il sera tout de même en face de « lui ». Les descendants plus faibles ont toujours eu de la chance contre leurs prédécesseurs. Kizuë aura sûrement de la chance contre Sorath. En espérant que ce petit passé commun ne diffère pas dans ce qui doit être fait.

    << C’est bon, ils mangent tous, j’espère qu’elle va disparaître car je ne serais comment les occuper. Peut-être en renversant de l’eau sur l’un d’eux ? Ou leur dire qu’ils payeront le plat ? Tant de possibilité pour me faire lacérer de coups… Je dois être masochiste pour sauver la peau des autres de leurs griffes… Oh Lucifer je pris pour toi pour que tu me protège. J’enchaîne malchance sur malchance, quand est-ce que j’aurai le droit à n peu de bonheur ? C’est vrai, avec lui je l’ai déjà eu. J’aimerai tant revivre cette belle époque où jadis, Lucifer et moi nous nous aimions dans notre lit. On se baladait dans son grand jardin remplit de rose, il me racontait des histoires sur le balcon où nous regardons le soleil se coucher. Et comme ses draps sentaient son odeur subtile de démon tout entier avec un mélange de rose… J’aimerai tant me rouler dedans en attendant son retour…. >>

    - Hé la bestiole ! Dit l’un des chiens de ce minable chef, retirant ainsi Kizuë de ses songes. C’est quoi ces joues rosies ? Viens-là.

    Kizuë déglutit en s’approchant du Guardian le plus éloigné de la jeune femme. Il murmure un petit « oui ». L’autre lui fait signe de venir plus près. Kizuë s’approche, ne pouvant fuir ce qui est inévitable. Le Guardian le saisit par le haut de son crâne, accrochant ses doigts à ses cheveux et lui plaque le côté de la tête contre le comptoir. On lui un sourire malsain se dessiner sur ses lèvres.

    - Chacun ses proies vermisseau. Lui murmure-t-il. A moins que tu repenses à ton démon chéri que l’on a buté froidement ?

    Kizuë ouvre grands ses yeux et serre les poings.

    - Son corps que l’on a transpercé, son bras que l’on a coupé d’un coup et après plusieurs coups violents donner entre ses jambes, sur ses côtes et sur sa joli tête d’effronté osant se défendre. Pour enfin s’y prendre à deux fois avant de lui trancher sa tête.

    Kizuë sent la haine monter en lui et veut à tout prix se dégager de son emprise pour fuir avant que sa part démoniaque prenne le dessus.

    - Il s’est admirablement battu étant donné qu’il a tué l’un des nôtres. A quatre contre un, c’était évident… ET BOUM ! Il tape son poing contre la table très près du visage du demi-démon. Ton prince est mort et sa tête à rouler vers toi ! Mouahahaha !

    Le démon sort ses griffes et lui griffe très profondément sa main au point de lui faire lâcher sa tête. Il détale dans les cuisines afin de calmer son démon intérieur. Le Guardian est mort de rire, se guérissant la main à l’aide de sa magie. Le chef lève les yeux, s’en fichant complètement tandis que l’autre monstre regarde toujours la jeune femme, décidément très intéressé par elle.
    Guardian
    avatar
    Messages : 23
    Date d'inscription : 01/03/2015
    Localisation : Cassandre

    Caractéristiques
    Mana:
    90/500  (90/500)
    Métier: Rôdeuse (Apprentie)
    Niveau:
    5/720  (5/720)
    Un court instant, le cœur de Lys avait accéléré son rythme. Un court instant, elle avait ressentit l'élan qui l'aurait poussée à se lever et à parer ou frapper. Non pas que les mots l'avaient touchée, mais elle avait ressentit cette tension dangereuse dans l'air.
    Mais elle était restée assise, la tension retombant d'un coup. Ou de moins, elle se fit plus légère. Il était là, le risque d'une bagarre de taverne, là le risque de se prendre des coups, mais amoindrit par le culot exaspérant des deux larbins du trio.

    Lys ferma un instant les yeux et bu, comme pour se donner du courage. Intérieurement, elle priait ses Divinités et Féa de lui donner la force non pas de les frapper, mais de les supporter. Trop tard peut-être, la jeune femme c'était rendue compte de sa bêtise. Ces hommes iraient chercher le petit serveur un jour ou l'autre, trouvant prétexte pour lui faire payer sa propre rébellion. Mais, pleine d'espoir, Lys révisa sa tactique.

    Il était hors de question pour elle, de laisser ou même de leur permettre de croire, à ses hommes, qu'ils pouvaient s'approcher aussi impunément d'elle.
    Mais un coup de colère ferait vaciller et remonter le danger.

    -Je...

    Elle n'avait guère suivit la conversation entre le serveur et le Guardian, mais le coup de griffe que c'était prit ce dernier ne passa pas inaperçu. La jeune femme regarda un instant l'homme, puis le palot qui couru se réfugier dans la cuisine. Impossible de prendre la défense de l'un ou de l'autre, mais en entendant le rire gras et peu gracieux du Guardian, elle comprit qu'il devait être très long de la bonté.
    Lys soupira intérieurement.

    Un rire léger mais forcé échappa de ses lèvres.

    -Hé bien ! Il semble en colère le palot...

    Elle prit nonchalamment une gorgée de bière.

    -Je suis apprentie ici, à Cassandre. J'ai un temps de repos, simplement. Vous pardonnerez mon impolitesse de tout à l'heure, je devais trouver une raison de vous faire rester, vous étiez ma première distraction de la journée.

    Tout avait été dit sur un ton amical et léger. Lys voulait une raison, une vraie, de remettre ces trois hommes à leur place. Leur rang de Guardian, elle était certaine qu'ils ne la valaient pas. Certainement des hommes d'Aldric, seule Entité laissant ses Guardians se choisir eux-mêmes. Les parasites dans ce groupe là étaient bien nombreux malheureusement.
    Guardian
    avatar
    Messages : 98
    Date d'inscription : 01/10/2014
    Localisation : Dans un bar, travail

    Caractéristiques
    Mana:
    90/500  (90/500)
    Métier: Serveur/espion
    Niveau:
    5/720  (5/720)
    Après un court instant, une serveuse rousse prend la place de Kizuë qui retient son envie meurtrière envers ses trois bourreaux. Une autre serveuse, plus âgée, file à toute vitesse dans la cuisine pour calmer Kizuë afin d'éviter qu'il se transforme et réduise à néant cet endroit. Pendant ce temps, du côté des bourreaux justement ils écoutent la jeune femme prit d'un élan de confiance. Ils sont donc tous à l'aise entre Guardans ? Hum... Non, ça sent le semblant tous ça. Je me doute bien qu'elle cherche à se reposer et donc ne pas avoir d'ennuie avec ces individus.

    - Ah ah ! Vous avez fort raison mademoiselle ! Il faut savoir se reposer de temps en temps ! Répond l'un des Guardians en buvant ensuite son breuvage.

    - Cela vous conviendrait de vous joindre à nous autour d'un bon repas à une table mademoiselle...? Oh C'est vrai, nous nous sommes pas présenté ! Je suis messire Artass De Latour, mon collègue au bout est messire Califré Des Hauts-bois et voici notre commandant messire Wilfrost Des Riviers. Et vous êtes...?

    Artass est un homme de grande taille et d'une bonne carrure sans être trop imposante. C'est surtout son armure qui en impose. Elle est d'une très grande valeur et semble bien solide. Il a des cheveux courts et brun mit en arrière pour bien laisser voir soon visage pas trop mal fichu. Ses yeux sont marron/noir et son sourire bien envoûteur. Il semble bien fier d'être un Guardian et ne le cache pas.  Il a une longue épée magnifique, allant avec son armure ainsi qu'un bouclier.

    Califré est un petit peu plus petit que son collègue mais il a plus de muscle et plus de graisse. Il est aussi moins élégant et se tien avachit au bar. Son armure est moins classe mais ses poings font visiblement plus mal que l'autre. Il a les cheveux noir corbeau et bouclé mi-long, une barbe bien entretenu, des yeux marron et un sourire carnassier. Il a l'air d'être le barbare du groupe avec sa grande hache comme arme et un boulet.

    Le commandant quant à lui ne dit pas un mot, il semble réfléchir à bien autre chose qu'à une femme. Il est grand, avec un physique bien entretenu, il est musclé et son armure de chef en impose. Cependant, il a la tête ailleurs. Il a les traits plutôt dur mais là son visage est quelque peu adoucit par la réflexion. Il a les yeux vert, les cheveux brun et court. Il porte avec lui une arbalète, un long couteau à la ceinture et une grande épée longue bien lourde.

    Les trois compagnons semble ne pas être proche et leur intérêts pas commun. Pourtant là, deux sur trois sont intéressés par la jeune femme. Ce que j'ai souvent remarqué, c'est que le chef ne semble pas se battre ou même s'intéresser à des futilités ou à une quelconque personne qu'il ne juge pas intéressante. Artass lui est plutôt curieux, il aime tester des choses parfois inhumaines quant à Califré il est juste un barbare qui aime le goût du sang. Wilfrost commande le plat du jour, il ne veut pas se mêler des affaires futiles de ses deux larbins. Il lève soudain la tête en direction de la jeune rousse, comme si une idée apparaissant soudainement dans son esprit.

    - Dites, j'ai entendu dire bien des choses sur les réveilles du démon en lui. Vous avez vu précisément de quoi il est capable n'est-ce pas ? Pouvez-vous m'en dire plus ?

    La jeune femme surprise, prend les verres et les lave en même temps que de soupirer. Elle n'avait vraiment pas envie de décrire quoi que se soit sur ce dont Kizuë est capable sous cette forme.

    - Il... Si vous voulez en faire quelque chose c'est impossible messire. Ce... Cette, enfin... Kizuë est incontrôlable, vous n'en ferez rien. Vraiment, il ne reconnaît ni amis, ni ennemis.

    De quoi faire froid dans le dos !
    Guardian
    Contenu sponsorisé

    Re: Un temps de repos. | PV. Kizuë.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct - 4:18