Une ferme peu banal!

    Partagez
    avatar
    Messages : 79
    Date d'inscription : 07/02/2015
    Age : 24
    Localisation : Une maison dans la forêt de Nacrym.

    Caractéristiques
    Mana:
    0/500  (0/500)
    Métier: Herboriste-EXPERT
    Niveau:
    5/720  (5/720)

    Une ferme peu banal!

    Message par Elyas Dakeyras le Lun 9 Mar - 13:37

    Ce matin, nous partions Maya et moi pour le village pour acheter des provisions d'articles que nous ne pouvions produire nous-même et vendre quelques herbes médicinales aux médecins et guérisseurs du village.

    Nous nous étions levés à l'aube, j'avais laissé Maya se débarbouiller à la petite rivière derrière la maison et lui avait préparé ses vêtements de voyage, un pantalon de lins à sa taille avec de souple et robuste bottine de cuir avec un manteau de laine brun.
    Moi, je portais mon éternel manteau noir et mes bottes de cuir renforcé.

    Nous nous étions mis en route peu après notre réveil, après un petit-déjeuner de fruit et de lait au miel, le voyage jusqu'au village prenait une journée de marche, nous arriverions dans la soirée et dormirons à l'auberge ou camperons à la belle étoile en fonctions du temps.

    La pauvre petite était encore un peu endormie au début de notre marche, ne prêtant pas beaucoup d'attention au paysage qu'elle connaissait très bien. Moi en revanche, je scrutais les arbres sans cesse, attentifs à chaque mouvement, juste au cas où une créature de la forêt bondirait des fourrées, même si la forêt était apaisée autour de notre maison et que part notre lien avec elle, Maya et moi, bénéficions d'un genre de passe pour voyager plus ou moins sans risque dans la forêt.
    Mon épée pendait à ma hanche gauche, prêtes et affûté, juste au cas où. J'avais également mis au point un petit système de nœuds sur mon sac à dos pour pouvoir l'enlever rapidement en cas de combat.

    Nous avons atteint la lisière des bois sombre à la mi-matinée et avons obliqué vers l'est en longeant l'orée du bois pour rejoindre le village, dans le ciel les nuages s'amoncelaient de plus en plus et était gris comme la roche des montagnes, je ne crains que la plus nous surprennent à la mi journée... Maya, elle était de nouveau active et rayonnante, elle gambadait près de moi en ramassant les petites coccinelles et les laissait grimper dans ses cheveux, cueillait des fleurs qu'elle tressait en bracelet fragile pour les accrocher sur mes vêtements ou les siens.

    Je la soulevais de ma main pour la faire tourner autour de moi comme quand elle était plus petite, elle riait et ce son était un miel de joie pour mes oreilles.
    Lorsque midi arriva, comme je l'avais prédit en mon for intérieur, la pluie nous surprit en pleurant la pluie drue sur nous. Je pris Maya dans mon bras et je courus à l'abri des arbres, au-dessus de la cime de ceux-ci, je vis une petite colonne de fumé grisâtre s'élever, j'espère que c'est un maison et que les occupants accepterons de nous abriter le temsp que passe la pluie!

    Je courus à travers les arbres avec Maya dans les bras qui riait comme une folle alors que je bondissais parfois au-dessus des énorme racine des colosse de bois de Nacrym, me propulsant en avant en appuyant sur un tronc, c'était un jeu d'agilité que Maya aimait exercer autant que moi.

    J'arrivais vite à la source de le fumé, une maison de factures standard se dressait au milieu d'une clairière, entouré de champs et de potager, un enclos gardait quelques poules sur la droite de la porte d'entrer. Je reposais Maya qui avait les cheveux trempés et collés à sa tête, tout comme moi d'ailleurs et nous sommes partis toquer à la porte.

    Elle s'ouvrit lentement dévoilant une femme en habit étrange, elle avait de beaux cheveux rosés, longs et lisse, des yeux roses aussi, mais pâle, comme usé. Elle avait un teint de porcelaine et de fines lèvres à l'allure douce et tendre. Sur son front trônait une pierre rose ovale tout à fait étrange.

    Je distinguais derrière elle des enfants qui attendaient... Maya pris la parole de sa petite voix fluette et timide.

    "Bonjour madame, je... Papa et moi, aimerions, vous demandez si nous pouvions... Nous abriter chez vous quelques instants, le temps que passe la pluie. S'il vous plaît madame."



    Neutre
    avatar
    Messages : 25
    Date d'inscription : 13/02/2015
    Age : 21

    Caractéristiques
    Mana:
    80/500  (80/500)
    Métier: Artiste de Rue-EXPERT
    Niveau:
    5/720  (5/720)

    Re: Une ferme peu banal!

    Message par Rose-Marie Firefly le Lun 9 Mar - 22:13

    Il y avait un temps mitigé, tantôt le soleil, tantôt la pluie... Rose-Marie l'avait senti aujourd'hui, l'humidité était bien présente dans l'air, parfait pour ses petits champs de légume car ses derniers jours, ils faisaient très chaud.
    Aujourd'hui, les enfants et elle était dans la maison de la ferme, la belle dame berçait Maël, un petit garçon de quatre ans un peu agité qui avait bien souvent du mal à faire ses siestes. La maman ne se décourager pas, elle pensait que les siestes étaient importantes pour un petit, surtout que le petit garçon avait la fâcheuse tendance à s'énerver quand il ne la faisait pas. D'une voix douce, elle expliquait à son petit.

    " Tu sais Maël, la sieste c'est important pour les enfants. Ça leur permet de bien grandir et de devenir un grand, fort et intelligent. "


    Le petit sucer son pouce en regardant sa mère adoptive dans les yeux, alors qu'il se perdait petit à petit dans le sommeil, tout le monde entendit un frappement à la porte assez vif. Immédiatement, Maël se réveilla et descendit des genoux où il était pour courir vers la porte. Rose-Marie, quant à elle, marcha tout tranquillement vers la porte avant de l'entrouvrir... Elle entendit la pluie battante et distinguer vaguement deux silhouettes, une grande et une petite. La plus petite se mit à parler, alors les yeux de cette femme mystérieuse s'abaissèrent peu à peu dans cette direction.

    "Bonjour madame, je... Papa et moi, aimerions, vous demandez si nous pouvions... Nous abriter chez vous quelques instants, le temps que passe la pluie. S'il vous plaît madame."

    Des petits yeux curieux s'étaient posté derrière Rose-Marie tendis que le petit garçon de quatre ans tous timide face à des inconnus, tenait le voile violet de sa mère adoptif en regardant les deux personnes trempées par la pluie.
    La matriarche ouvrit sa porte en grand et recula d'un pas en disant de sa voix très froide.

    " Entrée, ne rester pas sous cette pluie battante. "

    Une fillette de 8 ans, mêtisse avec les cheveux noirs et bouclé, s'approcha alors de l'enfant appartenant à l'inconnu un grand sourire aux lèvres.

    " Moi s'est Lynda, tu veux jouer avec moi ?! "


    Rose-Marie regarda Lynda en lui faisant signe de se calmer.

    " D'abord, j'aimerais que tu accompagnes ton amie dans la salle de bain pour qu'elle se sèche et ramène-moi un linge sec pour son père. "


    "D'accord Maman Rose ! Aller vient hihi !! "


    Lynda prit la main de la nouvelle arrivante joyeusement, cette petite l'était toujours... Elle était très pipelette et très énergique, Rose-Marie avait bien du mal à la canaliser sauf par les jeux entre enfants, surtout que sa surexcitation l'amener à être très maladroite.
    Pour le moment, personne parler, le regard de la maman était vague et scrutait l'horizon de sa maison assez sombre. Ils attendirent quelques petites minutes en silence que des serviettes soit ramener par une demoiselle de dix-sept ans aux cheveux noirs corbeau. Elle paraissait blasée et posa dans les mains de sa mère du linge sec.

    " Serana, pourquoi Lynda n'est-elle pas allée me les rapporter elle-même ? "


    " Rose-Marie... Tu l'as connaît bien... Surexcité qu'elle est à l'idée d'avoir une nouvelle amie de jeu, elle m'a jeté le linge dans les bras et a filer jouer. "


    " Hm... Cela n'est pas très poli. Merci de m'avoir ramené le linge, tu peux repartir à tes occupations mon enfant. "


    La matriarche s'avança lentement vers l'inconnu et lui tendit le linge pour qu'il puisse se débarbouiller. Elle avait un visage sans une once d'émotion, mais dans son regard, il n'y avait pas de méchanceté. Rose-Marie faisait toujours très froid d'apparence, cela lui faisait souvent défaut, car rare était ses sourires.

    " Nous sommes en fin d'après-midi. Si vous le souhaitez monsieur, rester soupé dans ma demeure. J'ai des affaires d'enfant pour que votre fille n'attrapent pas froid à cause de la pluie, en revanche, je n'ai pas de vêtement d'homme adulte ici, mais je peux vous trouvez du linge pour que vous puissiez faire sécher vos habits au bord du feu. "


    Maël, le cadet de la famille tira sur le voile violet de la matriarche en regardant timidement l'étranger. Rose-Marie se baissa et le prit dans ses bras en caressant tendrement sa chevelure rose.

    " Va dans ta chambre mon ange et repose toi avant le dîné. Précise à Labion de ne pas trop faire de bruit s'il veut jouer à côté de toi. "


    Le petit garçon s’exécuta et partit des bras de sa belle maman pour galoper jusqu'à la porte qui menait au couleur, les deux seuls adultes de la maison était seul, enfin... Pour le moment.
    Neutre
    avatar
    Messages : 79
    Date d'inscription : 07/02/2015
    Age : 24
    Localisation : Une maison dans la forêt de Nacrym.

    Caractéristiques
    Mana:
    0/500  (0/500)
    Métier: Herboriste-EXPERT
    Niveau:
    5/720  (5/720)

    Re: Une ferme peu banal!

    Message par Elyas Dakeyras le Mar 10 Mar - 23:57

    Les choses allaient si vite que j'eus du mal à suivre les évènements, au final, je me suis retrouvé seul, avec la femme aux yeux rose pâle, assis face à face. Elle semblait aveugle, peut-être malvoyante.
    Maya avait disparu avec une petite fille aux cheveux corbeau et bouclé qui semblait fort joyeuse de rencontrer une fille de son âge, la pauvre Maya allait vite revenir me retrouver, trop timide pour jouer comme cela avec de nouvelles personnes même si elle l'aurait voulu.

    En attendant l'atmosphère de la pièce où nous étions seules avec la femme devant moi était, gênante.
    Elle ne pouvait pas me voir et moi, je ne pouvais pas lui parler, nous étions incapables d'engager une communication, même si la voix froide de mon hôte était intimidante, j'aurais voulu pouvoir lui parler, d'une manière ou d'une autre.
    Elle devait avoir trente-cinq ou quarante ans, mais elle avait gardé une beauté digne des nobles de la cours, ses yeux rose pâle donnaient à son regard un brin de mystère, et même s'ils ne laissaient transparaître que peu d'émotions, la méchanceté n'était pas présente.
    Elle avait des habits exotiques que je n'vais jamais vu,tout en assemblage de voile et de pans de tissus coloré, ses longs cheveux roses encadraient son visage fin et pâle.

    J'ignore son nom, la petite l'a appelé, "maman Rose ? De toute manière, je ne peux pas parler pour l'appeler.
    Je m'étais séché le visage et mis près du feu pour sécher, mais je n'osais enlever ma chemise blanche qui fumait d'être près des flammes, même si elle ne voyait pas, me retrouver dévêtu devant une femme était gênant pour moi... D'une car je ne l'avais pas été depuis des années, de deux car je ne voulais pas exposer mon moignon de verdure.

    Maya revint alors comme je l'avais prévu, intimidé par tant d'enfants et par la femme aveugle, en se colla à moi, elle portait une robe verte feuille maintenant en attendant que ses vêtements sèche.

    Je lui fis les signes pour qu'elle transcrive mes mots à la maîtresse de maison...

    "Papa vous prie de l'excuser, il a été privé de sa voix il y a très longtemps, il accepte de souper en votre compagnie et dit qu'il va se laisser sécher près du feu, il est gêné de devoir enlever ses vêtements." Dit la petite traductrice avant de rajouter en s'excusant. "Pardon, ont ne s'est même pas présenté, je m'appelle Maya, Maya Dakeyras, et mon papa, c'est Elyas, Elyas Dakeyras. Nous sommes honorés de vous connaitre."

    La petite fille avait les joues qui rosirent en se cachant contre moi, je caressais sa tête en attendant la réaction de la femme mystérieuse... Il fallait que je trouve un moyen de communiquer.



    Neutre
    avatar
    Messages : 25
    Date d'inscription : 13/02/2015
    Age : 21

    Caractéristiques
    Mana:
    80/500  (80/500)
    Métier: Artiste de Rue-EXPERT
    Niveau:
    5/720  (5/720)

    Re: Une ferme peu banal!

    Message par Rose-Marie Firefly le Jeu 12 Mar - 2:09

    Un son de pas rapide brisa le silence de la grande pièce à vivre. C'était la petite fille brune qui revenait avec des vêtements secs pour se blottir contre son père à cause de sa timidité.
    Rose-Marie avait accompagner les pas rapide de la fillette d'un geste de la tête. Le père échangea silencieusement par le langage des mains des phrases à ça fille qu'elle s'empressa de retranscrire aussi bien qu'elle le pouvait.

    "Papa vous prie de l'excuser, il a été privé de sa voix il y a très longtemps, il accepte de souper en votre compagnie et dit qu'il va se laisser sécher près du feu, il est gêné de devoir enlever ses vêtements. Pardon, ont ne s'est même pas présenté, je m'appelle Maya, Maya Dakeyras, et mon papa, c'est Elyas, Elyas Dakeyras. Nous sommes honorés de vous connaitre."

    Contre toute attente, Rose-Marie croisa les mains en plongeant son regard dans celui de la demoiselle qui s'expliquait de sa petite voix. Un léger sourire maternelle apparut sur son visage pourtant si froid, elle aimait sincèrement la compagnie des enfants.

    " Oui, je le savais déjà Maya. Votre lien est très fort, vous vous aimez énormément. Cela me réjouit de vous avoir à souper. Je sens que mes petits t'intimide, j'en suis navré... Ils sont un peu énergique au premier abord, mais ils ne sont pas méchant. Ne t'inquiète pas pour ton père, je trouverais bien un moyen de communiquer avec lui si tu pars jouer. "


    S'expliqua calmement la chef de maison en regardant désormais de manière vague sa grande maison. Sans dire un mot, elle perdit son sourire et avança lentement vers un gros meuble en bois sombre pour prendre à l'intérieur une marmite et plusieurs légumes de son jardin, dans un autre de ses tiroirs, elle sortit de la viande sécher puis elle posa le tous sur la table. La mystérieuse Rose-Marie allait commencer à faire à manger.
    Neutre
    avatar
    Messages : 79
    Date d'inscription : 07/02/2015
    Age : 24
    Localisation : Une maison dans la forêt de Nacrym.

    Caractéristiques
    Mana:
    0/500  (0/500)
    Métier: Herboriste-EXPERT
    Niveau:
    5/720  (5/720)

    Re: Une ferme peu banal!

    Message par Elyas Dakeyras le Jeu 12 Mar - 22:59

    Maya et moi regardions la femme nous parler et nous sourire. C'était tellement étrange de voir un sourire sur son visage alors qu'elle avait les yeux si froids et le visage si peu expressif.
    Ma petite fée me regardait, perplexe, ne sachant que faire... Honnêtement, je l'ignorais aussi. La famille ne semblait pas hostile, ni bizarre plus que ça.
    Je fis un signe de main à Maya pour lui signifier qu'elle pouvait aller jouer... Mais de ne pas faire trop de bruit, je précisais à ma fille que je pensais avoir compris qu'il y avait de très jeune enfants qui devaient encore dormir dans la maison.

    "Merci papa !" s'exclamait-elle avant de mettre une main sur sa bouche et de partir sur le bout des pieds en m'embrassant sur la joue.

    Moi, je restais avec la femme aux cheveux de rose, la regardant disposer les ingrédients de son repas sur la table devant nous. J'ignorais si je pouvais l'aider, comment faire pour lui parler ? Prendrait-elle mal que je me rapproche pour lui donner assistance ?

    Je regardais la pièce austère, le plafond en planche de bois, soutenu par des charpentes massives soutenait un candélabre où plusieurs bougies donnaient de la lumière à la pièce, en complément de la cheminée et de son feu intense sur laquelle une marmite d'eau chauffait lentement.

    Il y avait des carottes sur la table juste à côté de la maîtresse de maison... Je pris mon courage à pleine main et pris la chaise pour la déplacer à côté de la femme.
    Je pouvais sentir le parfum fruité de celle-ci, ses voiles me frôlaient parfois sous l'impulsion d'un brin de vent doux et furtif.
    Je pris un couteau sur la table et avec annulaire et l'auriculaire, je pris avec agilité une carotte que j'arrivais à éplucher avec la force de l'habitude.

    J'ignorais comment faire pour entamer la discussion avec cette femme, je n'avais aucun moyen de discuter...
    À moins que la femme ne puisse lire mes pensées, j'étais bloqué, j'aurais peut-être pu utiliser une méthode qui consiste à prendre la main de la personne et écrire sur la paume du bout du doigt, mais cela me gênait et me rosait les joues rien que de l'imaginer.
    Neutre
    avatar
    Messages : 25
    Date d'inscription : 13/02/2015
    Age : 21

    Caractéristiques
    Mana:
    80/500  (80/500)
    Métier: Artiste de Rue-EXPERT
    Niveau:
    5/720  (5/720)

    Re: Une ferme peu banal!

    Message par Rose-Marie Firefly le Dim 15 Mar - 14:20

    La chef de maison entendit la petite fille partir rejoindre des enfants de son age tendis qu'elle, s'afférer à faire la cuisine. Une marmitte d'eau était suspendu dans la cheminé et se réchauffer progressivement à la douce étreinte des flammes.
    Le papa semblait vouloir s'approcher timidement de Rose-Marie pour lui donner assistance dans l'épluchage des légumes. Il avait entre les mains sont coûté et penser beaucoup. Tellement que la matriarche entendait se qu'il disait. Sans dire un mot, elle tendu la paume de ça main vers Elyas en continuant de l'autre main la coupe d'une carotte.

    " Je vous en prie, faite donc monsieur Dakeyras. "


    Dit-elle d'une voix totalement neutre avant de lui lancer un regard mystérieux.
    Neutre
    avatar
    Messages : 79
    Date d'inscription : 07/02/2015
    Age : 24
    Localisation : Une maison dans la forêt de Nacrym.

    Caractéristiques
    Mana:
    0/500  (0/500)
    Métier: Herboriste-EXPERT
    Niveau:
    5/720  (5/720)

    Re: Une ferme peu banal!

    Message par Elyas Dakeyras le Dim 15 Mar - 15:15

    J'avais fini d'éplucher la première carotte quand je vis la matriarche tendre une paume vers moi en me lançant un regard mystérieux en m'invitant à faire quelque chose.
    Que voulait-elle que je fasse ? Je... Oh par la forêt, elle entendait peut-être mes pensées !
    Oh la la, comment dois-je réagir ? Pourquoi je perds tous mes moyens.
    J'étais totalement immobile en regardant la paume de Rose-Marie sans oser faire le moindre geste vers elle.
    Si elle entendait les penser, nous pourrions communiquer, mais si jamais je lançais mon esprit divagué, elle entendrait peut-être des pensées gênantes.

    Je décidais de rassembler mon calme, si je pense fortement à une seule phrase, cela lui permettrait peut-être de l'entendre et nous pourrions... Converser.

    J'allais peut-être avoir une conversation, une vraie conversation, réplique et repartie, question et réponse... J'avais dans mon cœur une sensation d'espoir à cette idée.
    Je me concentrais sur ce que je souhaitais que la femme entende de mon esprit.

    "J'aimerais vous aider à préparer le repas... Et j'aimerais communiquer avec vous, par la pensée...S'il vous plait." Je me mis à pensé avec une pointe de timidité et d'appréhension.

    Je posais un doigt sur la paume de cette femme, si neutre et froide, qui allait peut-être me rendre un peu de joie, pour écrire du bout de l'index ce que je venais de penser.

    Neutre
    avatar
    Messages : 25
    Date d'inscription : 13/02/2015
    Age : 21

    Caractéristiques
    Mana:
    80/500  (80/500)
    Métier: Artiste de Rue-EXPERT
    Niveau:
    5/720  (5/720)

    Re: Une ferme peu banal!

    Message par Rose-Marie Firefly le Dim 15 Mar - 15:35

    Elyas se mit soudainement à s'affoler, on pouvait entendre à sa respiration un stress immense qui se traduisez par quelques gesticulations. Au bout de quelques secondes, il tenta de rassembler ses esprits et reprit un souffle normal. Timidement, il tenta de lancer une phrase dans sa tête que Rose-Marie parvenu à comprendre... Sans dire un mot, elle prit d'une main un autre légume à couper et ferma les yeux.

    " Si telle est votre désire monsieur, je suis d'accord. "


    Répondit-elle de sa vraie voix à l'homme qui semblait ébahit. Elle ne voulais pour le moment pas parler dans la tête de son invité, car pour beaucoup, cela traumatiser...
    Lentement, elle retira sa main de celle de Elyas à la manière d'une douce caresse pour couper plus habillement ses légumes qu'elle déplaça dans la marmite. L'homme qui était à ses côtés étaient lent à répondre, surement parce-que ses émotions s'emparer de lui de pouvoir communiquer à nouveau...
    Neutre
    avatar
    Messages : 79
    Date d'inscription : 07/02/2015
    Age : 24
    Localisation : Une maison dans la forêt de Nacrym.

    Caractéristiques
    Mana:
    0/500  (0/500)
    Métier: Herboriste-EXPERT
    Niveau:
    5/720  (5/720)

    Re: Une ferme peu banal!

    Message par Elyas Dakeyras le Dim 15 Mar - 22:22

    Je ne savais plus quoi dire, pouvoir, communiquer ainsi, parler ! C'était inouïe, inespéré ! Mon cœur en bondissait de joie, en remerciait cette femme que je ne connaissais que depuis peu. J'étais si heureux et reconnaissant que je l'embrasserais... OH NON ! non, non, non! Pas de penser de ce genre, c'est fort impoli et je dois rester convenable.
    Je me concentrais sur une nouvelle question dans ma tête pour parler avec elle.

    "Comment pourrais-je vous aider pour le repas ? Vous nous avez offert un refuge et j'aimerais vous prouver ma gratitude... Êtes-vous de Nacrym? Si ce n'est pas indiscret bien sûr ! Si je pose trop de questions dites le moi et je cesserais, je ne veux pas vous ennuyer et j'ai peur d'être trop insistant avec vous... Enfin, vous comprenez." Je pensais en m'emmêlant dans mes pensées désordonnées.

    Je regardais ma main que la jeune femme avait touchée... J'étais devenu infirme et elle semblait l'être ainsi... Peut-être que je pourrais un jour rendre indirectement à cette femme sa vue et payer ma dette, si elle pouvait voir par mes yeux grâce à son esprit ? Ne serait pas dangereux ? Elle seule peut me le dire.
    Neutre
    avatar
    Messages : 25
    Date d'inscription : 13/02/2015
    Age : 21

    Caractéristiques
    Mana:
    80/500  (80/500)
    Métier: Artiste de Rue-EXPERT
    Niveau:
    5/720  (5/720)

    Re: Une ferme peu banal!

    Message par Rose-Marie Firefly le Lun 23 Mar - 22:08

    L'invité passa de silencieux à très pipelet, mais cela n'agacer pas son hôte qui doucement préparer le repas. Tout en traduisant les pensées de celui-ci, elle trempait ses ingrédients dans la vieille marmite pour faire un bon bouillon de légume avant de couvrir le tous avec un gros couvert en métal pour laisser cuire. Rose-Marie prit alors un torchon crocheté juste à côté et s'essuya les mains en retournant à la table où d'un geste de main, elle invita le père de famille à s'asseoir.

    " Nul besoins de gratitude monsieur Dakeyras... Le repas est sur le feu, je vous remercies pour avoir épluché ses légumes avec moi. Je ne suis pas originaire de se coin là en effet, mais je me suis installé ici pour la paix qui règne et vous ? Non, je vous en prie, tant d'année privée de votre voix... Cela doit-être appréciable de pouvoir communiquer sans vous compliquez la vie. "


    Rose-Marie croisa les mains sur ça table en bois massif très foncé. Elle semblait plongé son regard rose pâle vide de toute émotion dans celui d'Elyas.
    Neutre
    avatar
    Messages : 79
    Date d'inscription : 07/02/2015
    Age : 24
    Localisation : Une maison dans la forêt de Nacrym.

    Caractéristiques
    Mana:
    0/500  (0/500)
    Métier: Herboriste-EXPERT
    Niveau:
    5/720  (5/720)

    Re: Une ferme peu banal!

    Message par Elyas Dakeyras le Mar 24 Mar - 21:27

    Malgré son visage hermétique aux émotions, je sentais que cette femme débordait de bonté et d'amour. Elle était douce et compréhensive, froide peut être, mais pas insensible.
    J'ai incliné la tête face à la matriarche en signe de gratitude malgré tout et j'ai réfléchis à sa question.
    Pourquoi venir ici, Pourquoi avoir fui ici ?

    Je laissais alors aller mes pensées vers la jeune femme, je vis Maya revenir vers moi, le visage inquiet... Cette brave petite ressentait quand j'allais me replonger dans mes souvenirs et elle tenait toujours à rester à côté de moi quand cela arrivait.
    Elle enroula un foulard qu'un enfant avait dû lui donner autour de sa main gauche et autour de ma main droite... De son autre main, elle me dit en langue des signes.
    "Ensemble, lier pour toujours, papa." Puis elle se blottit à moi.

    "Je suis venu pour fuir mon passé... J'ai perdu ma famille par la maladie et aussi ma voix. Mon père et frère adoptif ont été arraché à la vie par des bandits, avec mon bras gauche.

    J'ai fui au nord, espérant trouver refuge loin de mon village ou tous ces malheurs avaient eu lieu.
    J'ai rencontré mon premier amour en chemin vers Nacrym, cette femme m'a ensuite... Pris, mon cœur et la brisé avant de partir avec un autre.

    J'ai encore fui au nord vers cette forêt comme si quelques chose m'appelait... La forêt pourtant féroce et sauvage m'a laissé passé, comme si ma peine et mon chagrin effrayaient son esprit primitif et en colère.

    Je me suis arrêté dans une clairière et une autre facette de la forêt m'ai apparu, comme une douce femme, qui à créer pour moi un petit sanctuaire de paix en son sein. Elle m'a guéri en partie de ma peine et je lui ai offert mes services pour la défendre et l'aider à prospérer.

    Puis j'ai trouvé Maya, elle avait enduré la même perte que moi, privé par des bandits de ses parents... J'étais encore que l'ombre de moi-même à ce moment-là, qui n'avait pas de but à vivre si ce n'est de donner ma vie pour l'esprit de la forêt.

    Puis je me suis attaché à elle et elle a moi, je l'ai adopté, elle ma fille. Elle est ma raison de vivre et de continuer à vouloir, évoluer et apprendre.

    Je suis heureux que la forêt vous accepte comme elle m'accepte... Elle doit beaucoup aimer les enfants, je pense, huhu."


    Je gloussais mentalement avant de porter Maya sur mes genoux en regardant notre hôte préparer le dîner.
    Je ne sus pourquoi, mais je sens que cette chipie va encore dire quelque chose d'embarrassant.

    "Madame Rose? Papa et moi, on pourrait mettre la table pour vous." Proposais Maya avant de continuer plus malicieuse.

    "Moi, je crois que papa est le papa des enfants perdu comme moi, et vous êtes la maman des enfants perdus, c'est surement pour ca que la forêt vous aiment bien tous les deux!" S'exclamait-elle comme prise d'une illumination.

    J'aurais voulu rire, à ce moment-là, j'étais si amusé malgré un petit peu de gêne à cette idée si naïve et enfantine mais pourtant pleine de bon sens.
    Neutre
    avatar
    Messages : 25
    Date d'inscription : 13/02/2015
    Age : 21

    Caractéristiques
    Mana:
    80/500  (80/500)
    Métier: Artiste de Rue-EXPERT
    Niveau:
    5/720  (5/720)

    Re: Une ferme peu banal!

    Message par Rose-Marie Firefly le Mer 8 Avr - 18:00

    Rose-Marie entendu la pensée de la jeune fille qui se concentrer pour parler en langage des signes à son père, cela l’a fit sourire intérieurement de la voir si uni avec.

    "Je suis venu pour fuir mon passé... J'ai perdu ma famille par la maladie et aussi ma voix. Mon père et frère adoptif ont été arraché à la vie par des bandits, avec mon bras gauche.

    J'ai fui au nord, espérant trouver refuge loin de mon village ou tous ces malheurs avaient eu lieu.
    J'ai rencontré mon premier amour en chemin vers Nacrym, cette femme m'a ensuite... Pris, mon cœur et la brisé avant de partir avec un autre.

    J'ai encore fui au nord vers cette forêt comme si quelques chose m'appelait... La forêt pourtant féroce et sauvage m'a laissé passé, comme si ma peine et mon chagrin effrayaient son esprit primitif et en colère.

    Je me suis arrêté dans une clairière et une autre facette de la forêt m'ai apparu, comme une douce femme, qui à créer pour moi un petit sanctuaire de paix en son sein. Elle m'a guéri en partie de ma peine et je lui ai offert mes services pour la défendre et l'aider à prospérer.

    Puis j'ai trouvé Maya, elle avait enduré la même perte que moi, privé par des bandits de ses parents... J'étais encore que l'ombre de moi-même à ce moment-là, qui n'avait pas de but à vivre si ce n'est de donner ma vie pour l'esprit de la forêt.

    Puis je me suis attaché à elle et elle a moi, je l'ai adopté, elle ma fille. Elle est ma raison de vivre et de continuer à vouloir, évoluer et apprendre.

    Je suis heureux que la forêt vous accepte comme elle m'accepte... Elle doit beaucoup aimer les enfants, je pense, huhu."


    La grande dame, main lier, écouter attentivement ce que le papa avait à dire, acquiesçant par moment d’un signe de tête… La petite fille ne tarda pas à reprendre parole. Au début, avec gentillesse elle proposa avec sa petite voix fluette de mettre la table avec son père avant de reprendre comme-ci la tentation était devenu trop forte.

    "Moi, je crois que papa est le papa des enfants perdu comme moi, et vous êtes la maman des enfants perdus, c'est surement pour ca que la forêt vous aiment bien tous les deux!"

    Un doux sourire orna le visage de l’hôte bien fatigué par les enfants qu’elle protège de tous son amour maternelle. Rose-Marie prit parole de sa voix un peu abîmé.

    ‘’ C’est ce que ton père disait à l’instant ma petite. Monsieur Dakeyras, je pense que dans cette petite fille, vous avez trouvé tous comme moi un refuge de votre vie passé, une raison d’avancer et de croire que la vie peut être encore belle. Maya, va donc jouer, ce soir, c’est les grands qui mettent la table. ‘’

    Rose-Marie se releva doucement, l’odeur de la nourriture sur le feu commençait à embaummé la pièce se qui allait mettre en appétit les plus glouttons de ses invités.

    ‘’ Serena, Cécilia, venait mettre la table avec moi s’il-vous-plaît. ‘’


    Les deux jeunes demoiselles arrivèrent dans la pièce dans la minute qui suivit. Serena avait toujours un visage sombre tandis que Cécilia respirait un peu plus de bonne humeur. Poliment, elle venu saluer les invités en se présentant.

    ‘’ Bonsoir, mon prénom est Cécilia, je suis la deuxième plus grande de la maison. Je suis enchanté de vous rencontrer, pardonnez-moi de n’avoir pas pu vous saluer plus tôt. ‘’

    Un sourire ornait le visage bronzé de l’adolescente, elle avait des cheveux mi-longs rouge et ses yeux étaient bleu claire. Doucement, elle repartit aidé son aîné qui commencer à mettre la table sans une once de chaleur, elle paraissait même brutal dans la pose des assiettes. Sans hausser le ton, la matriarche regarda la plus grande de la famille dans les yeux.

    ‘’ Serena, je te prie de te calmer. Si tu as quelques choses à revendiquer tu n’as qu’à me le dire au lieu de te comporter comme une enfant que tu n’es plus. ‘’


    Les deux femmes se figèrent, l’une de quittant pas le regard de l’autre. Serena perdu à ce jeu et pesta en repartant à sa chambre après avoir disposé les couverts.
    Rose-Marie ne montrait pas une once de sentiment, on ne savait pas si elle était agacé par ce qu’il venait de se passer ou si cela l’indifférait totalement. La cadette s’avança vers sa mère qui poser du pain sur la table.

    ‘’ J’ai fini maman, tu veux que j’appelle les autres enfants ? Et… Pour Serena, elle doit aussi venir. ‘’

    ‘’ Merci mon enfant, tu peux appeler tes frères et sœurs oui, je ne vois pas pourquoi Serena n’aurait pas le droit de manger, mais si elle ne vient pas en même temps que tout le monde, c’est d’un jeun qu’elle se rassasira jusqu’au prochain repas. ‘’


    ‘’ Hum… D’accord, je tacherais de lui passer le mot… ‘’

    Sans savoir où ses invités se situer dans la pièce, elle indiqua d’un signe de main que la table était servis. Petit à petit, les enfants remplirent la table de la salle, même Serena fut venu, car elle savait bien que ça mère ne disait jamais de parole en l’air. Tranquillement, la matriarche remplit les assiettes de tout le monde et souhaita bon appétit. Chez elle, les prières n’existaient pas…
    Linda se mit à côté de Maya pour pouvoir rester avec elle et papoter, Maël était placé entre Elyas et Rose-Marie qui avait la viande déjà coupé dans son assiette. Sans même regarder se qu’il faisait, elle dit d’une voix très tranquille.

    ‘’ On ne mange pas avec les doigts, c’est impoli mon petit. ‘’


    Le petit s’immobilisa, les doigts pleine de bouillon et de petit fillet de viande. Il avala la nourriture qu’il avait dans la bouche puis il prit la cuillère creuse en bois pour manger .

    ‘’ C’est bien Maël, tu manges avec la cuillère ! ‘’


    S’exclama joyeusement Linda en tapant fougueusement dans ses mains.
    Neutre
    avatar
    Messages : 79
    Date d'inscription : 07/02/2015
    Age : 24
    Localisation : Une maison dans la forêt de Nacrym.

    Caractéristiques
    Mana:
    0/500  (0/500)
    Métier: Herboriste-EXPERT
    Niveau:
    5/720  (5/720)

    Re: Une ferme peu banal!

    Message par Elyas Dakeyras le Mer 15 Avr - 23:40

    Je fus gêné de voir que la femme aveugle avait lu en moi comme dans un livre, mais est-ce que je le cachais vraiment ? Malgré l'attitude distante de notre hôte, je me sentais bien.
    Ma petite Maya repartis jouer après son petit commentaire, je m'étais alors levé pour aider la femme aux voiles à mettre la table avant de voir deux jeunes filles arriver dans la pièce.

    L'une d'elles était Serena, je l'avais aperçu auparavant, mais elle semblait être... Agacer, voir même en colère, son regard transpirait le mépris... Je me sentis un peu blessé, qu'avais-je fait pour mériter tels regard ? Ma simple présence lui donnait-il un sentiment dégout si fort ? Je reportais mon attention sur la deuxième jeune fille.

    Cécilia, elle se présenta sans extravagance ni hostilité avec une agréable courtoisie. Elle avait de beaux yeux bleus ronds et des cheveux rouges qui lui arrivaient aux épaules encadrant son visage bronzé.
    Incapable de lui rendre la courtoisie de son salut, je m'inclinais légèrement devant elle pour être aussi poli qu'elle l'avait été.

    La table fut mise ensuite avec une ambiance tendue à cause de la mauvaise humeur de Serana, alors que je le souhaitais, je n'osais venir en aide de la jeune fille de peur d'envenimer la situation alors qu'elle venait de se faire réprimander.

    La table mise, le repas commença dans une ambiance de grande famille malgré l'humeur noir de l'ainé des enfants. Maya bavardait avec enthousiasme avec Linda et les autres petits enfants.
    Je mangeais avec lenteur en regardant avec la scène, le petit entre moi et Rose-Marie était mignon alors qu'il faisait l'effort de manger avec sa cuillère avec les félicitations de la petite Linda.

    Je m'ouvris pendant le repas à l'esprit de la forêt discrètement, cherchant à savoir si un des enfants avait un lien avec celle-ci, qui serait peut-être intéressé par un apprentissage dans le domaine de la magie des végétaux et de la terre.

    Maya me regardais avec un sourire et entreprit de conter un de mes exploits... Maya, tu es une vraie chipie... Une chipie qui veut me faire rougir.
    Je ne pouvais m'empêcher de sourire malgré tout en la fixant avec tendresse.

    "Tu sais Linda, une fois Papa est partie pour soigner des enfants au village touché par une maladie de fièvre. C'est à l'école que l'ont m'a raconté qu'en fait, en arrivant Papa avait réussi à soulager les symptômes, mais il manquait une fleur spéciale pour le remède, c'est pourquoi il est parti avec le chérif pour aller dans la grotte au nord proche de l'ancienne mine, car la fleur y poussait et c'était le plus proche endroit."

    Elle prit sa cuillère et sa fourchette et mima un combat imaginaire.

    "Le chérif à raconté que le voyage avait duré trois jours, puis sur place, un immense bandit avait élu domicile sur place.
    Le chérif a voulu raisonner l'homme, mais il était vraiment bête et méchant et il a attaqué, Papa à bougé comme un éclair et a désarmé le bandit avant de l'assommer d'un coup de pommeau d'épée sur la tête."


    Elle repris son inspiration en prenant une voix de conteuse assez grave.

    "Papa a trouvé les fleurs, mais il a du alors courir seul pour revenir au village et sauver les enfants. Le chérif est resté sur place pour revenir avec le bandit plus lentement.
    Papa est un grand sportif alors il a couru jusqu'à village toute une journée. Les mamans des enfants ont dit que Papa était en sueur en arrivant, mais qu'il a concocter l'antidote sans prendre une seconde de repis. Il a alors veillé chaque enfant jusqu'à leurs guérisons.
    Les gens étaient très contents alors ils nous ont offert beaucoup de vivre, et même un cheval.
    Papa à voulu refuser, mais le chérif a insisté avant de remercier Papa."


    Je fis le signe de main à Maya pour lui faire comprendre que je ne voulais pas qu'elle dise plus d'anecdotes sur moi, cela me mettait très mal à l'aise et je ne voulais pas passer pour un pseudo héro ici.
    Maya gloussa, mais s'excusa sincèrement avant de continuer à parler à Linda, Serena elle continuait de me jeter des coups d'œil coléreux.
    Neutre
    Contenu sponsorisé

    Re: Une ferme peu banal!

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 18:40