·Les Entités et leurs caractéristiques.

    Partagez
    avatar
    Messages : 371
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 19

    Caractéristiques
    Mana:
    500/500  (500/500)
    Métier:
    Niveau:
    720/720  (720/720)

    Les Entités



    Préface


    I
    Les Entités, Les Entités, on en parle sans cesse, ici et là, leurs noms, nous les connaissons depuis notre enfance. Mais qui sont réellement ces mystérieuses créatures ?

    Les Entités sont, d'une certaine façon les représentations terrestres et palpables des Divinités. Ce sont aussi les incarnations des plus grandes et premières races des quatre Univers. Elles sont nées en même temps qu'Heiwa et étaient, au début de l'Ère, destinées à maintenir l'Harmonie. Mais elles furent elles aussi rongées par le mal.

    Avec le temps, les Entités ont prit des allures de mythes et la réalité fut brouillée quant à leurs pouvoirs et leurs capacités. Voilà donc le mythe et la réalité qui malgré tout, ne sont pas si éloignés.
      




     
    Fondatrice
    avatar
    Messages : 371
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 19

    Caractéristiques
    Mana:
    500/500  (500/500)
    Métier:
    Niveau:
    720/720  (720/720)

    Les Entités



    Le Mythe



    - Fea, L'entité première et fée:

    Première conscience d'Heiwa, Fea est considérée non pas comme la mère de toutes choses mais comme la source du Destin même. On dit qu'elle observe celui de chacun dans son palais aux miroirs, reflétant les possibilités, les choix et les actions de tous, du plus misérable au plus noble.

    Ses représentantes mortels, les pythies, sont des voyantes prisées de tous, leurs visions, souvent morcelées et empreintes de mystères, guident ceux qui les consultent et dans de rares cas, elle révèlent la destiné de gardiens -les Guardians-, des êtres mortels, venus de tous les peuples dont la vocation sera de protéger le monde du Chaos, de maintenir l'Équilibre en Heiwa.

    On présente Fea comme la maîtresse de la Chance, de l'Aventure et plus généralement du Voyage. Sa bénédiction accorderait fortune et prospérité à ceux qui la reçoivent, mais où se trouve la vérité? Cela tiendrait-il du mythe ou bien Fea possède-t-elle vraiment le don de plier les fils du destin selon sa volonté?




    - Börglin, Le Maître-Monde:

    Le père des nains, le faiseur de mondes. Tels sont les titres que l'on accorde à cette Entité. Selon la tradition, il est à l'origine de la structure même de ce monde, il aurait sculpté chaque versant de montagne, de chaque plaine, de chaque plateau. Tout cela dans la forge qui constitue le cœur D'Heiwa. Il choisit ses gardiens parmi les nains les plus nobles, les plus ingénieux ou les plus forts, chacun le servant de son mieux pour maintenir la prospérité du peuple.

    Être élu de son vivant par Börglin est une chose exceptionnelle, ce titre étant accordé la plupart du temps par de manière posthume. La tradition naine le présente comme l'idéal du bon père de famille: soucieux des siens et de ses devoirs, intransigeant avec ses enfants mais toujours bienveillant, la rancune féroce et le pardon difficile. Telles sont les piliers de la société naine.

    On lui attribut les domaines de l'artisanat, la loi et la famille, les deux domaines ayant en communs la nécessité d'une stabilité et d'un sens du devoir et de sacrifice de soit. Ainsi en Heiwa, un bon artisan n'est pas jugé uniquement sur son travail mais aussi sur la manière de construire sa vie.




    - Lucia et Sélèni, les danseuses du cycle:

    Ces deux entités gracieuses et inconstantes forment l'entité avatar des elfes. Leur danse incessante forme le cycle du jour et de la nuit et par extension l'origine même de la vie à la surface d'Heiwa (ce qui exclut donc les nains et les démons de cette fascination que les autres peuples partage pour cette entité). Si elles sont deux, elles forment pourtant qu'une, c'est cette dualité évidente que l'on retrouve dans la nature de leur peuple tutélaire, à la fois doux et distant, parfois sauvage et rusé.

    Chaque être vivant exposé à leur danse est comme hypnotisé. Celle de Lucia est pleine d'énergie et rayonnante, exprimant joie et bonheur et celle de Sélèni, douce et lascive, empreinte de sensualité. C'est ainsi que fonctionnent le jour et la nuit dans le mythe d'Heiwa.

    Lucia et Sélèni se partage les domaines de la nature, la vie, les saisons et l'art. Les bardes chantent leurs beautés, les fermiers cultivent leurs champs au gré de leurs humeurs, les animaux suivent le rythme de leurs mouvements et les peintres guettent l'inspiration dans la danse éternelle de cette Entité.




    - Azäraël, l'avatar démoniaque:

    Le découpage des fautes morales des humains se fait habituellement en 7 pêchés capitaux. Orgueil, paresse, luxure, gourmandise, avarice, colère et envie. Ce découpage s'avère être séparé sur les 7 espèces de démons que l'on retrouve dans Heiwa, se nourrissant au détriment des autres races et de leurs mauvais penchant. Maintenant, l'Entité qui nous intéresse pose une question.

    Que se passe-t-il quand un même être cumule les 7 vices? Et bien si l'on regarde Azäraël, on remarque que cela crée un être remarquablement équilibré. En effet ces défauts traits moraux semblent s'équilibrer d'eux même.

    Ainsi Azäraël s'avère être un personnage particulièrement sage et réfléchi, très calculateur avec un léger penchant à la mélancolie, toujours à se demander si le monde d'avant n'était pas meilleur. C'est d'ailleurs de là que provient la seule chose qui lit véritablement les démons aux autres espèces, le soucis d'avoir une place et de s'assurer qu'elle soit la bonne.

    C'est de cette même démarche qu'est né le pacte démoniaque, une démarche contractuelle qui lie un démon et un membre d'une autre espèce pour un tâche donné, la durée n'a aucune importance car les démons vivent comme ils l'entendent jusqu'à ce que leur soif soit étanchée. C'est une chose assez rare pour être remarquée, car une fois cela fait, ils sont confronté à un choix, devenir Guardians ou retourner dans l'Univers des démons -Lens- pour contrôler les éléments trop instables et dont on considère que le vice est trop puissant pour qu'il puisse être un jour étanché.

    Azäraël est donc à la tête d'un peuple à l'équilibre précaire et dépend plus qu'il ne le voudrait des autres races. Cela ne l'empêche pourtant pas d'éprouver de la sympathie pour les autres espèces, les humains en particulier, l’intriguent par leur diversité. On le considère comme le maître à penser des sages, le conseillé des amants et le maître des ce qui devait être incontrôlable, à l'image de son peuple, l'eau. Fermiers, bergères et penseurs s'en remettent à lui pour les aider à saisir ce que leur cœur souhaite le plus fort.




    - Aldric, seigneur des hommes:

    Titre bien modeste pour celui qui s'avère être la seule entité reconnue par tout les peuples, parfois malgré eux. C'est également le dernier à avoir intégré leur rangs. Et il faut insister sur le mot intégré. En effet, celui qui fut un simple guerrier transcenda, après moult épreuves sa condition de mortel.

    Comment? Et bien en vivant en une vie humaine l'intégralité des choses que l'ont peu vivre en Heiwa, en affrontant chaque défi avec le sourire et en saluant la mort quotidiennement comme une vieille amie que l'ont congédie pour la revoir le lendemain et recommencer.

    La légende veut qu'il ait affronté chaque entité en duel, pas armé, bien entendu. Il aurait percé la meilleur maille des nains, dansé tout un cycle des sœurs célestes, vaincu le seigneur démon dans un jeu d'esprit pour finalement battre Fea dans un banale jeu de chance. Pourtant, un grand nombre de personnes considère que cela ne fut pas sa plus grande victoire.

    En effet sa plus grande réussite ne fut rien de moins que d'unir les clans des hommes sous une unique bannière, celle du premier royaume humain. Et ce royaume aujourd'hui encore vit et s'est développé, devenant le royaume le plus prospère et le plus étendu.

    C'est probablement l'entité dont nous connaissons le mieux le parcours, son passé guerrier est assumé, la mort qu'il a porté était nécessaire à la grandeur à venir mais par dessus tout, ce que l'on retient de lui, ce sont les nombreuses citations qu'il a laissé. Ainsi, la plus célèbre d'entre toutes n'est autre que : " Ce n'est ni le talent, ni la force, ni la volonté qui m'ont porté là où je suis, seulement ma fierté et mon envie d'en découdre toujours plus, ça et beaucoup de chance. "

    C'est un guerrier et un dirigeant aussi sage que fier. Il ne recul devant rien et honore ceux qui persévèrent. Il ne se montrera pas bon, ni mauvais d'ailleurs mais toujours impartial et juste, son plus grand souhait étant l'unité de toutes les races, non pas autour d'un dirigeant ou d'une hiérarchie triangulaire mais une équité pour tous.

    Cependant ce point de thèse est discuté, si certains considèrent que sa conquête et la création de son royaume n'était que la première pierre d'un édifice plus grand, d'autres le voit comme un tyran éclairé, assoiffé de pouvoir mais lucide quant aux besoins de son peuple. Ainsi les leaders se réfèrent à lui et de nombreux chefs de guerres ne jurent que par ses enseignements.


    Fondatrice
    avatar
    Messages : 371
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 19

    Caractéristiques
    Mana:
    500/500  (500/500)
    Métier:
    Niveau:
    720/720  (720/720)

    Les Entités



    La Réalité



    - Fea, avatar des Fées:

    Fea est l'Entité la plus appréciée. Enjouée, bonne et douce, elle offre sa bénédiction à ceux qui en ont réellement besoin et envie. Une fois celle-ci acquise, elle ne la reprend que dans des cas très rares. Il lui arrive aussi d'aider de façon indirecte ses Guardians, mais cela dans des cas extrêmement peu courants et isolés dans l'Histoire.

    Elle a un grand pouvoir de Divination et peu effectivement voir les différents Destins d'une personne, influencés par les choix et actions de celle-ci. Elle n'influence pas le Destin, mais peu tenter d’inciter quelqu'un à faire tel ou tel choix.

    Fea est donc réellement la Maîtresse des Divinations et du Destin car elle est la seule à connaître celui de chaque hommes, femmes, enfants et même Entités. Elle est aussi la seule à savoir ce qu'il pourrait se passer pour Heiwa et ses Univers, mais jamais ne révélera ce secret.

    NOTA-BENE: Il existe réellement des Pythies qui peuvent prédire le Destin proche de quelqu'un lorsqu'elle sont influencées par Fea. Ceux sont aussi elles qui désignent les prochains Guardians de l'Entité.




    - Börglin, avatar des Nains:


    Börglin a effectivement participé à la création d'Heiwa auprès des Divinités. Celles-ci lui aillant accordé tous les talents d'un véritable artisan, il fut chargé de créer les paysages d'Heiwa et les villages. Les autres Entités posèrent simplement leur empreinte sur chaque chose, chacune leur tour afin que l'Harmonie soit parfaite.

    Ce nain, comme tous les nains est un dur travailleur. Il ne perd pas son temps et est le Maître de l'Art de la construction. Il aime la bonne bière, les siens, et parle fort, sans détours. Il est aussi agréable que stricte et effrayant lorsqu'il est en colère. Il aime rester en retrait dans sa forge, dont la position réelle est inconnue.

    Il a effectivement une préférence pour les combattants Nains et il est donc IMPOSSIBLE pour un Elfe d'être un Guardian de Börglin. Il sait cependant se montrer reconnaissant et aider pendant un temps un Elfe ayant sauvé l'un des siens de la Mort.

    Il est donc en réalité le Maître de l'Artisanat, de la Forge et des Liens (familiaux, amicaux etc. tant qu'ils sont réellement fondés).

    NOTA-BENE: Il désigne lui-même ses Guardians en leur offrant de façon totalement inattendue des armes en tout genre. Il ne se montre cependant jamais.




    - Lucia et Sélèni, avatars des Elfes:


    Lucia et Sélèni sont nées de la même Divinité et son de ce fait liées l'une à l'autre. Leurs actions son égales et opposées et forment une symbiose parfaite. Assez hautaines et sûres d'elles, elles ne se fit qu'à leur propre jugement et exècrent les Nains.

    Contrairement à Börglin, elles n'offrent pas leur bénédiction aux Nains, mais ne châtient pas les Elfes ou les Guardians les aidant.

    Lucia et Sélèni sont de véritables Muses et excellent dans les Arts. Elles expriment leur pouvoirs par la musique et la danse principalement. Maîtresses de la Complémentarité, elles touchent à tout ce qui ne peut être sans son opposé.

    Principalement la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour et les Saisons. Elles sont aussi les Maîtresses des animaux sauvages et les préservent avec férocité.

    NOTA-BENE: Ce sont les animaux qui désignent les Guardians de ces Entités. Les plus féroces deviennent dociles et calmes en leur présence, le jour de la désignation.




    - Azäraël, avatar des Démons:

    Ce Démon très particulier est l'illustration du mélange des sept péchés capitaux en un seul être: Orgueil, paresse, luxure, gourmandise, avarice, colère et envie. Ces traits sont si exacerbés, qu'ils s'équilibrent d'eux-mêmes et font ainsi d'Azäraël un démon réfléchit, sage, calculateur et curieux de connaître les réponses aux grandes questions de l'existence.

    Cette Entité à la fois appréciée, reniée et crainte est le chef du peuple le plus incommodant d'Heiwa et dont la prospérité précaire, le pousse à se reposer aussi sur les autres races afin de servir sa cause alors qu'il en aurait préféré le contraire. Cependant, l'Homme le fascine et il prend plaisir à les observer penser et agir.

    Il est donc le Maître des Sages et des Pensées, le conseillé des Amants et contrôle l'élément le plus dangereux et incontrôlable, l'Eau. Il accorde son aide aux fermiers, bergères et aux cœurs réellement désireux d'une chose si ils prennent la peine de s'en remettre sincèrement à lui.

    NOTA-BENE: Il se montre aux Guardians qu'il choisit et lit avec eux Le Pacte Démoniaque, qui, si accepté, ne peut être rompu jusqu'à la mort ou la réalisation de la tâche. Lorsqu'il s'adresse à des Démons, c'est sans possibilité d'autre choix que celui d'accepter le rôle de Guardian ou de devoir se rendre dans l'Univers le plus chaotique et où les démons sont rois -Lens- afin d'y contrôler les êtres les plus instables sous sa surveillance. 




    - Aldric, avatar des Hommes:

    Valeureux guerrier et Seigneur incontesté, Aldric est la seule Entité qui accorde sans grande distinction sa protection à toutes les races. Fier, courageux et valeureux, il incarne le parfait guerrier et dans sa justesse et son impartialité, le Roi parfait.

    Il affronta, par défi pour lui-même et pour prouver une certaine omnipotence, chacune des autres Entités dans un jeu mettant à l'épreuve leurs propres capacités. Il les vaincu à chaque fois et la légende fanfaronna à sa place.

    Prenant place parmi les mortels, il guida le peuple des Hommes jusqu'à sa grandeur actuelle, lui offrant prospérité, longévité et solidité grâce aux valeurs qu'il avait insufflé à ce peuple, d'abord chaotique.

    Maître des Rois, du Courage et la Dévotion, il est aimé de beaucoup et renié de certains qui le considère comme un tyran masqué sous de beaux airs.

    NOTA-BENE: C'est l'unique Entité qui laisse ses Guardians se désigner d'eux même, car selon les codes d'Aldric, c'est la dévotion de l'individu pour la globalité qui désigne les vrais héros et par la même, cela apprend la valeur d'une destiné.  

      

      
    Fondatrice
    Contenu sponsorisé

      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 17:36